Technique de Vente - Comment être un BON Vendeur ?

Technique de Vente – Comment être un BON Vendeur ?

Quelles sont les différentes qualités qui définissent un Bon vendeur ?

Il n’est pas rare de voir un seul vendeur faire le même chiffre commercial que son équipe réunit. Il s’avère aussi que certains vendeurs arrivent par hasard à faire de bons chiffres pendant une courte période. C’est la grande différence entre un débutant et un vendeur professionnel. En effet, nous ne sommes pas nés grand vendeur ou petit vendeur. On le devient et c’est ce que nous allons présenter ici. Il existe des techniques de vente bien précises et qui s’apprennent pour être celui que la concurrence craint, pour devenir le vendeur mais pas seulement un simple vendeur. Il n’y a pas de don ni de hasard, mais d’une loi, d’une étude et science qui régit la technique de vente.

Empathie et authenticité, les deux premiers clés d’un bon vendeur

La première technique est l’empathie. Il faut s’intéresser à la personne cible. Il faut se demander de quoi le client a-t-il besoin et ne pas hésiter à lui poser la question si nécessaire. Aider les gens à avoir ce qu’ils désirent, afin d’avoir plus de succès. Quelles sont les attentes du client ? Pourquoi désire-t-il changer quelque chose à sa situation actuelle ? Quels sont ses objectifs ? Il faut se mettre sincèrement à sa place. Et aidez-le à faire le meilleur choix possible. Ainsi, guidez-le à l’aide de vos compétences et connaissance. Élevez le niveau de service au-delà du standard habituel pour être plus performant.

Deuxièmement, l’authenticité. Soyez honnête et soyez vrai. Dans une relation commerciale, la confiance peut mettre du temps à s’installer, alors soyez digne de cette confiance accordée. Ne succombez pas au profit immédiat en arrangeant les vérités sur les performances ou les qualités du produit. Tôt ou tard, la vérité finira toujours par se savoir et nuira aux ventes. Les statistiques l’ont démontré : un client satisfait en parle à trois personnes, alors qu’un client insatisfait en parlera à dix personnes.

La volonté et l’expérience, les moteurs vers l’excellence

La troisième clé est la volonté de performer. Quel que soit le domaine, pour devenir bon, ici vendeur, il faut le vouloir. Cependant, en plus de la volonté, en technique de vente, il faut avoir une détermination indéniable. Il ne faut pas non plus oublier de répéter.

La quatrième clé est l’expertise. Vue notre ère actuelle, l’information est facilement accessible, c’est pourquoi il faut viser l’excellence commerciale. Il ne faut pas se limiter à vendre un produit, mais être un vendeur professionnel qui aiguille le client vers le meilleur choix avec un produit et un service complémentaire ; afin d’améliorer son expérience d’achat. Soyez incollable sur tous les fronts en matière de technicité des produits. Donnez aux clients des informations pertinentes qu’ils ne pourront pas trouver en quelques clics sur leurs Pc et Smartphones.

Cinquième clé, l’intelligence commerciale situationnelle. L’application des techniques de vente pour être un bon vendeur, dans le quotidien, et tendre vers le stade de la maîtrise ou la compétence inconsciente. Elle permettra de faire face à tout type de situation, instantanément, face à un client, tel un don.

Sixièmement, l’amélioration continue. Faites une préparation minutieuse, exécutez votre plan et enfin contrôlez le résultat par débriefing. Refaire la même boucle du bon vendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *